Leader+

Suivons LEADER jusqu’aux zones tourbeuses

Dans leurs différentes phases, les initiatives de 'LEADER' étaient principalement centrées sur l'encouragement et le soutien de nouvelles approches du développement rural au sein de l'Union Européenne (UE). Le sigle LEADER se décompose comme suit : Liaison Entre Actions de Développement de l'Economie Rurale. Vous en saurez davantage en allant sur le site LEADER+. Mais en voici un résumé :
Le projet a été lancé avec LEADER I. Par la suite, LEADER II a élargi l'approche du développement rural participatif, basé sur les territoires auxquels il s'intègre. Au cours de la période 2000-2006, le programme s'est poursuivi avec LEADER+, un projet conçu comme un 'laboratoire' de l'U.E. pour promouvoir la création et la mise en place de méthodes innovantes pour le développement durable.

LEADER+ s'est construit sur le soutien de trois actions

  • stratégies de développement territorial intégré reposant sur une démarche 'du bas vers le haut'  
  • coopération entre zones rurales 
  • mise en réseau 
Les partenariats, appelés Groupes d'Action Locale (GAL) ont été essentiels à la réalisation des pilotes dans le cadre de LEADER+. Le projet transnational 'Accueil du public en zones tourbeuses', mené par un partenariat de GAL, d'organismes nationaux et de groupes locaux des états membres de l'UE participant au projet en est un exemple.

GAL meneurs du projet

Les GAL, qui menaient les projets, étaient Lomond et Rural Stirling Leader+ en Ecosse, Perapohjolan Kehitys ry Leader+ en Finlande et leurs partenaires qui dirigeaient les travaux dans les zones tourbeuses, Centre Ouest Bretagne et des partenaires locaux en France, et Offaly Leader+ et des partenaires locaux en Irlande.

Coût

Le coût total du projet était de 494.214 Euros, dont 203.378 Euros versés par l'UE, 197.531Euros provenant d'autres fonds publics, et 93.305 Euros provenant de fonds privés.
Priorités
Les thèmes prioritaires imposés par la Commission Européenne pour le projet LEADER+ étaient les suivants :
  • utilisation optimale des ressources  naturelles et culturelles (c'est le thème qui a remporté le plus de succès auprès des GAL et qui a mené aux travaux en zones tourbeuses) 
  • amélioration de la qualité de vie en zone rurale 
  • apport d'une valeur ajoutée aux produits locaux, notamment par un meilleur accès des petites unités de production aux marchés, au moyen d'actions collectives 
  • utilisation du savoir-faire et des nouvelles technologies pour une meilleure compétitivité des produits et services en zone rurale

Valeur ajoutée

L'intérêt environnemental et culturel du projet sur les zones tourbeuses venait largement recouper d'autres thèmes de LEADER+, par exemple la création d'un nouvel accès à une tourbière locale et la promotion de méthodes d'interprétation innovantes ou par exemple, des travaux sur la tourbière pour améliorer la qualité de vie en zone rurale et potentiellement apporter une valeur ajoutée aux produits locaux.
L'intégration de plusieurs sites au réseau Natura 2000 fut aussi un autre aspect important du travail réalisé dans le projet LEADER+. Il y avait environ 18.000 sites de ce type au sein de l'UE en 2000-2006, chacun d'eux étant reconnu comme un site d'importance européenne en termes de protection de la nature.